Encabezamiento

NEWSLETTER 29

Juillet-Aout  2013

EDITORIAL:


Du 17 au 21 Juin 2013, les 4 coordinateurs régionaux de Dynamo International – Street Workers Network (Moussa Sow, Marie-Claire Lavater, Juan Martin Pérez Garcia et Tran Quoc Duy) et Edwin de Boevé (coordinateur général du Réseau) se sont réunis au Mexique pour travailler sur la mise à jour de «la charte» qui encadre l’implication des plateformes membres du Réseau et représentant 48 pays à travers le monde.

Les réflexions de la réunion d’octobre 2012 à Rouen (France) ont été reprises en reconnaissant que la croissance et la diversité de ce réseau international nous oblige maintenant à trouver de nouvelles stratégies au niveau régional, en termes d'échange d'expériences, de formation et d’influence sur les politiques publiques. À cette occasion, les coordinateurs ont travaillé sur trois documents visant à encourager la réflexion et la concertation entre les plateformes de Dynamo International – Street Workers Network pour définir des stratégies pour les années à venir.

Des représentants de Dynamo International – Street Workers Network ont aussi participé activement au "Forum international des droits de l'homme des populations en situation de rue", qui a eu lieu à l'Institut de recherches juridiques de l'Université nationale autonome de Mexico (UNAM). L'objectif de ce forum était de créer un espace de réflexion et de discussion autour des problèmes auxquels les populations en situation de rue font face et les défis de l'État mexicain pour assurer la protection de leurs droits.

L’événement a vu la participation d’autorités de haut niveau, chercheurs, travailleurs de rue et étudiants, qui ont analysé la construction d’identités dans l'espace public, les défis dans l’élaboration de politiques et les programmes construits à partir de la perspective des droits humains et d’égalité  de genre comme moyens nécessaires pour surmonter les représentations sociales créatrices de discriminations à l'égard de personnes en situation de rue.

Cet espace académique a également tenté de faire ressortir dans le débat public l'urgence d'un recensement fiable des personnes en situation de rue, les lignes directrices de campagnes de non-discrimination et l'élaboration de politiques publiques qui protègent, restituent et garantissent leurs droits humains.

Le résultat de cette intense journée de travail a été très important pour la plateforme des travailleurs de rue au Mexique qui ont réussi à mobiliser les différents acteurs sociaux pour la défense des droits humains des personnes en situation de rue.

Juan Martín Pérez García, Coordinateur régional pour le continent Amérique

Dynamo International - Street Workers Network

 

 

LUTTE CONTRA LA PAUVRETÉ

ET L´EXCLUSION SOCIALE



Dynamo International – Street Workers Network obtient le statut participatif auprès du Conseil de l’Europe

 

Le Conseil de l’Europe, créé en 1949 pour défendre et promouvoir les droits de l’Homme dans les 47 Etats membres travaillent sur de nombreuses thématiques (protection des enfants, discours de haine sur l’internet, droits des Roms, etc. L’organisation international a adopté plusieurs conventions (exemple : Convention sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, Convention sur la protection des enfants contre l'exploitation et les abus sexuels).

 La coopération du Conseil de l’Europe avec les OING dotées du statut participatif va de la simple concertation à une véritable coopération sur des projets spécifiques des représentants de ces ONG (consultation, contribution aux travaux des comités intergouvernementaux, rédaction des notes à l'intention du Secrétaire Général du Conseil de l'Europe, présentation des déclarations orales ou écrites devant les commissions de l'Assemblée parlementaire et le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux, …). Les OING constituent la Conférence des OING qui se réunit plusieurs fois par an à Strasbourg.

Dynamo International, representé par AdélaideTrousselard, a participé à la réunion organisée fin juin qui avait pour thème principal la place de la société civile dans les processus de décision politique et notamment la participation des jeunes. Plusieurs représentants d’ONG et de services du Conseil de l’Europe se sont montré intéressés par les activités du Réseau international de rue et le rôle de témoins clés des travailleurs de rue en matière de violations des droits de l’Homme.

Pour plus d’informations :

  • Brochure de présentation de la Conférence des OING du Conseil de l’Europe.

  • La participation civile au processus décisionnel – le code de bonne pratique (code disponible en 20 langues).
 

NOUVELLES

NEWS du Street Work Training Institute: rapport du workshop internationale en « Travail de rue », 1 – 5 juillet 2013

Du 1er au 5 juillet s’est tenu, à Lisbonne, un workshop international en «Travail de rue» organisé par le Street Work Training Institute de Dynamo International, avec la participation de travailleurs de rue et autres professionnels provenant de Belgique, du Congo (RDC), de France et de Suisse.

Le formateur, Philippon Toussaint (Belgique), a proposé une approche basée sur l’exploitation des connaissances et expériences des participants eux-mêmes. A travers notamment le récit, les formés ont pu réaliser une co-construction des savoirs et un travail réflexif sur leur pratique. Les moments de théorisation en salle ont alterné avec des espaces d’échanges entre participants et d’exercices sur le terrain, notamment la réalisation d’un «prétexte à la rencontre» par groupes de 2 ou 3, sur des places publiques du centre de Lisbonne.

L’évaluation, réalisée dans le parc de la Fondation Gulbenkian, a révélé un grand enthousiasme des participants, notamment en ce qui concerne la méthodologie proposée et les capacités de communication du formateur. La curiosité, l’ouverture et l’engagement des participants ont fait le reste. Un excellent début pour l’inauguration du workshop le plus pratique proposé par le SwTI. L’expérience se répète en automne en anglais et en espagnol.

Pour plus de renseignements, allez jeter un œil sur www.streetworkinstitute.org

Contact :Olivier Pourbaix, directeur du Street Work Training Institute : institute@travailderue.org

Nouvelle publication « Jeunes en errance et addictions », CEMEA, France

En juin 2013 CEMÉA, Mouvement National d’Education Nouvelle, France, a publiéles résultats de l’étude« Jeunes en errance et addictions ».

La recherche, commandée par le ministère de la santé aux  CEMEA, structure experte sur le travail avec ces jeunes, a été centrée sur les jeunes dits en « errance active »,qui revendiquent leur statut de marginalité en affirmant avoir choisi ce mode de vie dans une démarche de mise en cohérence entre leurs pensées et leurs actes.

Deux parties : un « état des savoirs et des pratiques", avec une importante analyse bibliographique et les acquis d'une recherche de terrain conduite en2012 ; des "recommandations" aux équipes et aux décideurs, allant de la prévention presque primaire aux formes d'accueil et aux protocoles Méthadone. La question particulière des mineurs est une des lignes-guide de ce document. Des pratiques européennes, hors France, sont évoquées.

Sur internet

Contact:francois.chobeaux@cemea.asso.fr

 

Descends dans les rues avec nous et participe au Festival Transeuropa !

2013 est l'année de la citoyenneté européenne, mais elle s’est surtout révélée comme l'année des émeutes: les jeunes sont descendus dans les rues pour protester contre une mondialisation capitaliste qui augmente les impôts et la précarité.

Le défi est d'utiliser cette crise pour construire une relation différente entre l'Europe et ses citoyens. Le Festival Transeuropa 2013 veut le faire en imaginant et exigeant l'adoption d'une démocratie distincte: des organisations de terrain dans 13 villes, impliquant plus de 200 bénévoles et militants, organiseront de concerts, d'expositions, de bibliothèques mobiles, des ateliers, des manifestes pour le Pacte Citoyen, des débats, des promenades transnationales, des excursions à vélo, des jeux urbains.

Dynamo International est partenaire du Festival Transeuropa, et nous aimerions vous inviter à participer dès le départ et à venir nombreux aux événements dans votre ville !

Consultez le site Web www.transeuropafestival.eu  au début de Septembre pour un programme complet.

Contact :

Lucile Gemähling, Transeuropa Festival coordination assistant, l.gemaehling@euroalter.com

 

 

L’UNION EUROPÉENNE ET VOUS


Nouvel appel à projet PROGRESS 2014 - 2017 : construisons notre Plan stratégique ensemble !

 Le 28 juin dernier, le Parlement européen et le Conseil sont parvenus à un accord politique sur le Programme de l’UE pour l’Emploi et l’Innovation sociale (EaSI).

Ce Programme entend soutenir les efforts entrepris par les Etats membres dans la mise en œuvre des réformes dans les affaires sociales et celles liées à l’emploi à différents niveaux (européen, national, régional, local). Ce soutien prend différentes formes : coordination politique, identification, analyse, partage de bonnes pratiques. EaSI intègre et étend le champ d’application de programme existant, notamment le programme PROGRESS pour l’Emploi et la Solidarité sociale.

En lien avec le Programme PROGRESS, un appel à propositions pour l'établissement de conventions-cadres de partenariat quadriennales avec des réseaux européens d'ONG actifs dans la promotion de l'inclusion sociale et la réduction de la pauvreté a été publié il y a quelques jours. 

Une importante nouveauté est que l’agrément serait non plus de 3 ans mais de 4 ans. La Commission européenne insiste sur la mise en place de synergies entre la société civile et les autorités à différents niveaux. La Commission européenne a clairement la volonté d’avoir de vraies informations du terrain sur les réalités sociales liées à la crise, données que les travailleurs de rue sont en mesure de communiquer. Le projet insiste aussi sur la collecte de données, l’expertise et l’expérience pour améliorer les politiques européennes.

Nous devons introduire notre plan stratégique pour 4 ans et notre programme de travail pour 2014 d’ici le 6 septembre. Le temps presse ! Toutes les idées et propositions sont les bienvenues ; n’hésitez pas à contacter Adélaïde Trousselard (a.trousselard@travailderue.org). On compte sur vous !

 

 

AGENDA

In strada : « Travail social de rue, droits de l’enfant, pauvreté et exclusion sociale », Bucarest, le 8 octobre 2013

À l’occasion du Groupe Pilote International de Dynamo International - Street Workers Network, réunissant les représentants des 48 pays membres à Bucarest du 7 au 12 octobre 2013, la Fondation Parada, plateforme Roumaine du Réseau International, invite les représentants du Réseau International, les acteurs de terrain, les représentants de la société civile et des pouvoirs publics, à une journée événement le mardi 8 octobre 2013, dédiée au travail de rue afin de proposer des pistes de réponses durables et structurelles aux problématiques de la pauvreté et de l’exclusion sociale.

Pour plus d’information, voir l’affiche

Contact:

Ionut Jugureanu, directeur de PARADA

i.jugureanu@paradaromania.ro


Formation de formateurs – échanges de pratiques. Lisbonne, 4 – 8 novembre 2013

L’institut de formation de Dynamo International - Street Workers Network, situé à Lisbonne, organise des formations internationales promouvant le renforcement des compétences des travailleurs de rue et l’échange d’expériences.

Depuis 2012, l’Institut propose des formations présentielles thématiques liées au travail social de rue. Afin de faire se rencontrer des formateurs en travail social de rue venus du monde entier en vue d’un enrichissement mutuel de leurs savoirs, l’Institut organise une formation de formateurs du 4 au 8 novembre 2013, à Lisbonne.

Réservez votre place avant le 15 Septembre 2013 !

Flyer

Information + inscriptions :

institute@travailderue.org (organisation pratique _ Olivier Pourbaix)

training@travailderue.org (aspects pédagogiques _ Helder Luís Santos)

www.streetworkinstitute.org

 

PAROLES DE RUE


« Éclair de rue »

La rue peut être vue comme une frontière, un espace de toutes les émotions.Ainsi, les situations de détresse sociale qu’elle présente, qui nous émeuvent et nous révoltent, conservent en elles, bien caché, de quoi nous faire sourire et nous donner matière à continuer.

« La double nature de la frontière peut donc nous pousser à être à la fois garde-frontière respectueux de la souveraineté de l’autre de sa liberté et de son indépendance, et passeur qui œuvre à l’échange et au métissage des réalités humaines que la frontière sépare.  »

Mike a  rencontré la PAAL/OMASS  il y a 5 ans.

Comme tous les consommateurs problématiques de crack qui vivent  dans « la mangrove », il vit d’expédients de mendicité, de délits multiples.Malgré cette existence,  il est en contact téléphonique avec ses  enfants, ses deux grandes filles  de 25 et 26 ans, son  autre fils de 24 ans  et avec sa femme (pas divorcés).

Les filles font leurs  études. L’une d’elle est mère, Mike est grand-père. Peu à peu, Mike entreprend de changer pour aider ses enfants... (Pour lire plus, cliquez ICI)

Claude FITTE-DUVAL,

Plateforme Martinique de Dynamo International - Street Workers Network

claude.fitte-duval@wanadoo.fr

 


L’information contenue dans cette publication ne reflète pas nécessairement la position ou l’opinion de la Commission européenne.