ASyA : Dialogue avec l’Asie sur l’éducation de rue. Erasmus+ (Pamplona)

Quelle sont les situations des enfants et des jeunes fragilisés dans les pays asiatiques ? ERASMUS+

Quelles démarches d’accompagnement sont mises en place dans des pays comme le Vietnam, le Cambodge, le Népal, les Philippines, Hong Kong ou le Timor oriental ? Sont-elles prometteuses, encourageantes, innovantes ? La journée d’échanges « ASYA: dialogue international sur l’éducation de rue » organisée le 22 mars 2018 par Asociación Navarra Nuevo Futuro à Pampelune (Espagne) apporte quelques éléments de réponse.

Cette journée, passée à l’Hôtel Tres Reyes de Pampelune, fait partie des rendez-vous du projet ASYA mené par l’Association Navarra Nuevo Futuro avec ses partenaires asiatiques. L’objectif est de renforcer les réseaux d’éducation de rue dans les pays asiatiques. Le projet est cofinancé par le programme Erasmus + de l’Union Européenne.

Quels vécus pour les enfants et des jeunes fragilisés en Asie ?

Des questions telles que l’exploitation sexuelle ou l’utilisation des espaces publics ont été abordées. Plus ?

Quelles démarches d’accompagnement sont mises en place en Asie ?

Les six représentants d’organisations (sites ?) travaillant avec les enfants et les jeunes les plus précarisés au Vietnam, au Cambodge, au Népal, aux Philippines, à Hong Kong et au Timor oriental ont exposé la réalité de leur travail et de celle des populations qu’ils accompagnent.

Quelles démarches d’accompagnement sont mises en place dans ces pays ?
L’éducation de rue en Asie : méthodologie de dernier recours

Pour ces travailleurs sociaux, l’éducation de rue est la méthodologie du dernier recours. Elle permet d’atteindre les plus démunis lorsque les autres ressources ont échoués ou sont devenues inefficaces. Dynamo International – Street Workers Network est né de ce besoin d’identifier et de promouvoir les savoir-faire et pratiques de travail dans ce domaine.

ASyA : Dialogue avec l’Asie sur l’éducation de rue. Erasmus+ (Pamplona)